La peur dedans évoque l'écho de l'extérieur en chacun de nous. La peur comme matière invisible, inodore, aphone, née de l'extérieur et qui s'immisce progressivement dans nos vies et nous fais trembler de l'intérieur. Réduisant nos opinions au silence, nos convictions à l'étouffement, et la révolution à l’obéissance.

 

Nous voyons ici deux interprètes dans un huis-clos oppressant, assaillis par les médias, qui tracent le mouvement de la peur à travers des récits de fiction (Le château des Carpathes, Le mouchard, ...), affectés petit à petit, atteints par l'accumulation d'informations médiatiques. Voilà le cadre de La peur dedans qui se veut échantillon d'un monde qui s'effraie de tout et de rien, qui est sujet aux émotions subites et déraisonnées.

 

Un spectacle qui questionne la peur et le média, décryptant la mécanique d'instrumentalisation des émotions et ce qui en découle.

L A   P E U R   D E D A N S

 

 

 

 

 

Création comprenant  les textes

Le mouchard 

tiré de

Grand Peur Et Misère Du IIIe Reich

de Bertolt Brecht

Traduction de Maurice Regnaut et André Steiger

L'arche éditeur

Le château des Carpathes

de

Jules Verne

L'ultima intervista di Pasolini
de
Furio Colombo et Gian Carlo Ferretti

Traduction de Hélène Frappat

Editions Allia

Mise en scène

Florian Pourias

 

Assistanat à la mise en scène

Zoé-Siân Gouin

 

Avec

Enora Marcelli

Simon Alopé

 

Création lumière

Vincent Chrétien

 

Scénographie

Constant Boerwinkel

 

Création sonore et vidéo

Florian Pourias